Présentation 

Bienvenu sur le site « LE TYROSÉMIOPHILE »

 

Il semble que nous soyons de plus en plus nombreux en France à chercher et conserver les étiquettes de fromage anciennes, dont quelques collectionneurs acharnés.

Malgré l'intérêt croissant apporté à cette collectionnite, la tyrosémiophilie reste une maladie rare, et pour ma part, ...sans doute incurable !

En parcourant le Web avec différents moteurs de recherche, j’ai constaté un manque d'informations sur cette collection. Accumulant depuis quelques années de multiples étiquettes et documents, j'ai donc entrepris de faire partager cette passion par le biais du Web. Je souhaite que ce site permette à tous les collectionneurs d'étiquettes de fromage de puiser un maximum de renseignements et d'anecdotes sur la tyrosémiophilie.

 

 

Ces petits bouts de papiers ne sont surtout pas à mépriser. Ils semblent anodins, mais réellement chargés d'histoire. Ce furent les premières étiquettes en couleur destinées à être jetées aussitôt. Et leurs illustrations ont toujours données sujet de conversation à nos aïeuls.

Même les étiquettes modernes ont un certain intérêt puisqu'elles montrent l'évolution (négative) de l'imagerie à travers le vingtième siècle. 

Vous découvrirez dans ces pages cette petite partie cachée de notre patrimoine français, qui comprend de nombreuses étiquettes quasi-disparues. 

 

 

Ces étiquettes sont avec les quelques écrits, photos, factures et cartes postales les derniers témoins d’un passé industriel où les petites fromageries foisonnaient partout en France.

Depuis les toutes premières étiquettes (vers 1887) et durant tout le vingtième siècle, beaucoup de graveurs et d'illustrateurs se sont penchés sur leurs graphismes, naïvement quelquefois, mais toujours d’une grande inspiration.

L’étiquette devait refléter le produit et rendre désireux le consommateur de l’acheter. Le thème de la vie rurale se retrouve donc très souvent, mais également ceux de la vie courante, c’est à dire tous les thèmes imaginables. 

 

 

Les inspirations sont diverses et chaque illustration a une histoire, souvent très simple :

- la fromagerie d’Ayron fît représenter un héron.

- le fromager Juif, un Juif.

- la laiterie de La Pèlerine, des pèlerins.

- la fromagerie de Sigogne, une cigogne.

- un "noireau" pour la fromagerie Condé-sur-Noireau

- un gorille illustra l'étiquette de la laiterie de St Yrieix lors de la sortie du film King-Kong.

- les paquebots "Normandie" et  "Le France" furent illustrés à leur sortie, le supersonique "Concorde" également.

 

 

 

 

Certaines étiquettes sont de vrais petits chef-d’œuvres qui demandaient jusqu’à six passages lithographiques. Ces "tyrosèmes", fort recherchés maintenant, font désormais partis d'un art populaire révolu à ce jour. 

 

Attention à tous les passionnés de lithographies et de vieux papiers, la tyrosémiophilie est une maladie contagieuse, et à trop visiter ce site, la maladie peut se déclencher à tout moment !  

 

Toutes les étiquettes présentées sur ce site proviennent de ma collection, et je recherche, bien entendu, tous les modèles non répertoriés.

 retour accueil