Calvados 

LISIEUX

Chiffemann Eusèbe

puis

Lenoble Alphonse

(négociants)

Historique

 

Voici un historique assez grossier de deux personnages ayant fortement contribués à la renommée des fromages normands. N'étant ni producteurs de beurres, ni fabricants de fromages, mais seulement "négociants", peu de personnes se sont penchées sur l'histoire d'Eusèbe Chiffemann  à Lisieux, ainsi que de son successeur Alphonse Lenoble.

Des ajouts à cet historique viendront étoffer cette page, qui a surtout pour but de faire connaître l'activité commerçante mais importante de ces négociants de Lisieux, qui ont diffusé durant plusieurs décennies des milliers de fromages normands à travers la France.

Eusèbe Chiffemann, est né le 31 juillet 1855 à Courchaton, en Haute-Saône. Il va exercer les métiers d'épicier, de négociant, de caveur, de "fromager", d'entrepositaire, au 12 rue d'Alençon à Lisieux

 

Vers 1906, il passe la main de son entreprise à Alphonse Lenoble, qui exercera à la même adresse.

 

Le 22 avril 1908, E.C. se désengage et revend le fond de commerce qu'il possédait à Paris (Fromage et Beurre en gros) à Mr Trousseville habitant Paris.

 

Le 30 juillet 1910, Eusèbe Chiffemann continue son activité en créant une nouvelle société : "Aux Caves Générales". En 1912, le fond social se monte à 200.000 francs divisés en 2.000 actions de 100 francs dont 1.630 francs d'apport.

 

Il meurt le 20 février 1920, à l'age de 65 ans.

 

Son frère cadet, Louis Chiffemann, né en 1857, va également faire du commerce de fromages, au 23 Grande Rue à Lisieux (à coté de l'Hôtel de Ville), mais en moindre quantité. Il va se diversifier dans les fruits, les spiritueux, et exercer ce métier jusqu'en 1939.

Le successeur de Eusèbe Chiffemann est Alphonse Lenoble, avec des magasins, bureaux et quai d'expéditions au 12 rue d'Alençon et au 2 rue Lecouturier, et des caves et des entrepôts rue Duhamel.  

En 1889, Eusèbe Chiffemann a 44 ans. Il tient une épicerie à Saint-Quentin dans l'Aisne depuis 7 ans, mais son commerce bat de l'aile. En cette année, le jugement est prononcé, la faillite est malheureusement irrémédiable.

Malin, et fort de cette expérience où il a noué de multiples contacts, il pressent une demande croissante de sa clientèle en fromages normands. Il comprend l'intérêt que suscite ce produit partout en France et également à l'étranger.

Il décide donc de commercialiser ce produit. Et pour cela, il quitte le nord de la France, pour s'installer au cœur de cette région normande, à Lisieux, au 12 rue d'Alençon.

 

 

A cette époque, les premières fromageries normandes se développent. Mais la plupart des fabrications restent encore fermières, petites et nombreuses. Les produits laitiers comme le beurre se fabriquent parfois en couple, le fromage avec seulement quelques ouvriers. Pour ces petites structures, le service commercial est complètement inexistant. Pour vendre ces produits, il faut se rendre sur une mule aux marchés de Livarot, Vimoutiers, Lisieux, St.-Pierre-sur-Dives.

La gare de Lisieux a depuis le début de sa création été le centre névralgique d'expédition des fromages normands vers la capitale.

« De l'industrie fromagère dans le département du Calvados - 1878 » nous éclaire sur les ventes des fromages au marché hebdomadaire de Lisieux :

« le producteur porte à vendre tous ses fromages le jour du marché, une fois par semaine. Il paye 2 centimes par douzaine pour droit de place. Le marché fini, le mari et la femme vont dîner à l’hôtel et ne rentrent pas avant le soir, ayant perdu une journée et dépensé 5 à 6 francs. »

Voici aussi ce que l'on peut retenir sur ce marché :

En 1876, il se vend sur le marché de Lisieux, pour 1.800.000 francs de fromages (à Livarot : 1.145.298 ; à Vimoutiers : 400.000 ; à St-Pierre-sur-Dives : 364.000)

Par contre, la gare de Lisieux expédie trois fois moins de fromages que la gare de St-Pierre-sur-Dives, qui peut s'expliquer par les exportations importantes des fromageries Lepetit vers l'Angleterre et le Brésil.


la gare de Lisieux

En 1874, voici les noms et domiciles des principaux expéditeurs de fromages à Lisieux :

MM. Deshayes à Ouilly-le-Vicomte - Beaumont à St-Jacques de Lisieux - Prevot id. - Bayeux à St-Désir de Lisieux - Guestier à Moyaux - Lailler à L'Hôtellerie - Sevestre à Beuvillers - Chalopin à Glos - Mézières id. - MM. Costard à St-Martin-de-la-Lieue - Rosey id. - Dufour à Orbec - Bréavoine à Notre-Dame-de-Courson - Fleury à St-Germain-de-Livet - Malfilâtre à Fervaques - Leboucher à Mesnil-Durand - Forget id. - Dubois id. - Couteux id. - Laffetay id. - Marais (E.) id. - Lenoble id. - Duval à Mesnil-Durand - Frère id. - Marais (Th.) id. - Lecesne id. - Duclos id. - Gautier à Mesnil-Germain - Jules id. - Besnard id. - Dutertre à Ste-Marguerite-des-Loges - Jouanne à Livarot - Barel id. - Lelièvre id. - Duchesne id. - Petout id. - Dounais à Bellou - Cellerin id. - Moulinier id. - Frère à La Brévière - Fortin id. - MM. Duchesne à La Brévière - Lautour à Lisores - Bouvet id. - Ducoudray à St-Germain-de-Montgommery - Lavigne à Heurtevent - Gautier-Descours à Tortisambert - Jouenne à Vimoutiers - Dufour id. - Bricotti id. - Poussin id. - Laynel id. - Hébert à Lécaude - Catherine à Mesnil-Simon - Leveneur à Mesnil-Simon - De Cussy à Lessart-et-Le Chêne - Morice id. - Duchesne id. - Angée à Vieux-Pont - Thorel à Coupesarte - Buquet id. - Sauvey id. - Poussin id. - Loiseau à St-Michel-de-Livet - Lecomte id. - Duclos id. - Périgot id. - Clémence id. - Lafosse à Ste-Marguerite-de-Viette - Pasquier id. - Châtel à Montviette - Morin id. - Bourgogne id. - MM. Jamot à Montviette - Bouffard id. - Fiquet id. - Zoé Houel id. - Guillaume à Lisieux - Adeline id.
 

Depuis 1858, Lisieux a la chance de se situer sur une des grandes artères radiales ferroviaire de France reliant le port de Cherbourg à la capitale.

En 1874, 476 tonnes de fromage sont expédiées de Lisieux par voie ferrée, réparties entre 79 personnes (dont plus de la moitié sont des fabricants). Cela fait 6.000 kg par expéditeur, soit quelques 16 kg par jour par expéditeur en moyenne, ce qui est relativement peu.

Il est évidement que dans ces conditions, il y avait un marché potentiel à exploiter. Un lien commercial manquait entre les producteurs et les consommateurs français demandeurs de fromages normands.

Quand on se plonge dans le rapport de J-M Lavalou écrit en 1888, et lorsqu'il visite la fromagerie Lenoble à Mittois (peut-être un lien de parenté avec Lenoble Alphonse ?!?), voici ce que l'on peut lire :

« Le fromage est vendu par le fermier quand il est encore blanc. Il est acheté par des spécialistes (caveurs) qui s'occupent de l'affiner. »

Comme d'autres grossistes-cavistes ("Belhomme", "Féret", "Legalland"...), c'est sur les marchés qu'Eusèbe Chiffemann achète ses premiers fromages, les goûte, les compare, et noue d'importants contacts avec les fromagers de la région de Lisieux. 

Il va donc sélectionner avec choix ses fromages, s'occuper de leur stockage, et leur éventuel affinage pour les expédier au meilleur moment. Son marché va concerner tous les fromages, puis principalement les camemberts.

A l'instar de gros et vrais fromagers comme "Lepetit" ou "Lanquetot", il va commencer aussitôt une quête frénétique aux médailles dans différentes manifestations de France et de Belgique, en se faisant passer comme fromager auprès des autorités. Les médailles arrivent, la reconnaissance également, la confiance des clients suit.

 

En juin 1893, Eusèbe Chiffemann possède déjà "15 médailles et 2 diplômes d'honneur", phrase qu'il arbore fièrement sur "L'Excellent Camembert".

              

Ses principales récompenses :

  

LIEU

ANNÉE

MÉDAILLES

Boulogne sur Mer

1892

Vermeil

Montauban

1892

Or

Mostaganem

1892

Argent

Mostaganem

1892

Bronze

Paris  1892   

Tours

1892

Vermeil

Troyes

1892

Bronze

Vichy

1892

Vermeil

Angoulême

1893

Argent

Bordeaux

1893

Diplôme d'Honneur

Narbonne

1893

Grand Prix

Nérac

1893

Grand Prix

Paris

1893

Diplôme d'Honneur

Royan

1893

Diplôme d'Honneur

Toulouse

1893

Argent

Anvers (exposition universelle)

1894

Or

Angers

1895

Vermeil

Bordeaux

1895

Argent

Reims

1895

Argent

Vienne

1895

Bronze 

Bruxelles (exposition internationale)

1896

Diplôme de médaille d'Argent

Bourges

1897

Argent

Paris (Académie Nationale) 1897  Or 
Bordeaux (Exposition Nationale) 1898  Argent 
Bruxelles  1898 Argent 
Paris (Exposition Universelle)  1900 Bronze  

 

Pour ses clients, il met rapidement en place toute une gamme de camemberts de différentes qualités. Les voici du plus courant au plus raffiné, avec des prix progressifs :

 

      vers 1894 : de 4.50F à 7.00F la douzaine

      Ordinaire / Le Véritable / Le Délicieux / L'Excellent / Le Phénix

 

      vers 1895 : de 5.75F à 7.50F la douzaine

      Le Véritable / Le Délicieux / L'Excellent / Le Phénix / Le Gaulois

 

      vers 1900 : de 5.50F à 7.50F la douzaine

      Ordinaire / Le Véritable / L'Aurore / L'Extra / La Laitière / Le Sphinx / Le Vrai Lisieux / Le Phosphaté

 

      vers 1901 : de 6.25F à 8.75F la douzaine

      Ordinaire / Le Saint Désir / Le Délicieux / Le Gaulois / La Laitière / Le Sphinx / Le Vrai Lisieux / Le Phosphaté

 

      vers 1902 : de 4.75F à 7.50F la douzaine

     Ordinaire / Le Véritable / Le Saint-Désir / Le Délicieux / L'Excellent / Le Gaulois / La Renommée / Le Sphinx / Le Phénix / Le Vrai Lisieux / Le Phosphaté

Eugène Chiffemann essaye surtout de vendre ses camemberts en s'appuyant sur des courtiers.

Il propose également à la vente une multitude d'autres fromages comme des Bondons, du Pont l'Évêque, du Livarot, du Trouville, du Gournay, du Lexovien, du Saint Jacques, du Mont-d'Or, du Roquefort, du Hollande.

Il offre ainsi à ses acheteurs potentiels une variété importante de fromages, sachant pertinemment que la principale difficulté est de vendre et non d'acheter.

Il met aussi en place une gamme de beurres de qualités variées : 1/2 sel conservé / 1/2 sel frais / fin / extra
           

Il expédie ses fromages journellement depuis la gare de Lisieux dans des colis postaux de 3 kilos, 5 kilos (équivalent de 12 camemberts en boite), ou dans des caisses complètes (équivalent à 5 douzaines de camemberts nus). Le beurre est expédié dans des colis de 5 ou 10 kilos.

Une des première étiquette d'Eusèbe Chiffemann (vers 1890)

Les boites étaient fabriquées en bois de peuplier, attachées par de grosses agrafes et des clous.

 
Le commerce de cidre :


Eugène Chiffemann, cet ancien épicier de Saint Quentin se cantonne longtemps au secteur d'activité des produits laitiers.

Mais, le sens des affaires l'anime toujours, et vers 1898, il se diversifie un peu plus pour mener en parallèle la redistribution de produits locaux, tels le cidre, les fruits, le vin, les spiritueux.

Le 25 mars 1899, il dépose d'ailleurs la marque "Le cidre de la Vallée d'Auge".

En 1905, au concours international de Liège, un diplôme d'honneur vient le récompenser pour ses pommes et ses poires.

              

buvard (vers 1894)

Il fait également connaître ses produits à travers différents supports publicitaires comme sur des images chromos ou des buvards.

verso de chromo

buvard (vers 1895)

                           
                           

    

LES MÉDAILLES ET DIPLOMES :

1 - Les marques déposées par Chiffemann Eusèbe

             30 dépôts : du 12 mars 1890 au 05 avril 1905

2 - Les marques déposées par Chiffemann Louis Marcellin (Jeune) (frère cadet de Eusèbe)

             2 dépôts : le 07 juin 1894 : « Le favori » et le 09 juillet 1898 : « Le Nec Plus Ultra »

3 - Les marques déposées par Lenoble Édouard (frère cadet de Alphonse)

             1 dépôt : le 17 nov. 1908 : « Air Ship Brand »

4 - Les marques déposées par Lenoble Alphonse (successeur de Chiffeman Eusèbe)

             6 dépôts : du 27 janv. 1910 au 18 avril 1912

            (renouvellements de Chiffemann Eusèbe)

5 - Les marques déposées par Marais Louis (successeur de Chiffeman Eusèbe)

             15 dépôts : du 12 juil. 1924 au 23 déc 1930

            (14 renouvellements et 1 dépôt nouveau)

     

   

1 - Les marques déposées par Chiffemann Eusèbe :

LE DÉLICIEUX CAMEMBERT
Marque déposée le 12 mars 1890, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. 
LE DÉLICIEUX PONT-L'ÉVÊQUE
Marque déposée le 12 mars 1890, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Chiffemann (Eusèbe) , négociant à Lisieux. 
L'EXCELLENT CAMEMBERT

source : INPI
Marque déposée le 15 juin 1893, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

variante monochrome sans mention de l'imprimeur

variante "L'Excellent Livarot" de l'imprimerie Courbe-Rouzet à Dôle

variante "L'Extra Livarot" de l'imprimerie Depierre
 
LE PHÉNIX CAMEMBERT
Marque déposée le 03 juillet 1894, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
Procès 1

Dépôt de Louis Scelles

Huit mois après le dépôt d'Eugène Chiffemann, Louis Scelles, négociant parisien, dépose également un oiseau "Phénix" sur un bûcher de flammes.

L'assignation en justice a lieu, l'imprimeur Chieusse est également incriminé. Le dénouement de ce procès est à découvrir dans cet article.

chiffemann-p01.jpg (466234 octets) chiffemann-p75.jpg (291289 octets) chiffemann-p76.jpg (407766 octets) chiffemann-p77.jpg (411744 octets) chiffemann-p78.jpg (194317 octets)
LE MIGNON CAMEMBERT
Marque déposée le 3 Novembre 1894, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de la Lisieux, par M. Chiffeman (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque a 0.082 de diamètre.
LE PHÉNIX CAMEMBERT
Marque déposée le 29 mai 1895, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
CAMEMBERT LE GAULOIS

Marque déposée le 10 octobre 1895, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
Procès 2
    Eugène Chiffemann, dépose deux marques en 1893 et 1895 : « l'Excellent Camembert » représentant un normand attablé devant son fromage, et « le Gaulois » représentant un coq sur une mappemonde.    
               
    Eugène Chiffemann découvre un autre "excellent camembert" produit à la laiterie de Saint-Martin-de-Bienfaite, et aussi un coq sur une mappemonde produit à La Chapelle-Yvon qui viennent concurrencer ses marques.    
     
étiquette

emballage
       
     Il assigne donc MM. Abaye et Mme Burkel devant le tribunal civil pour mettre en vente des fromages revêtus d'inscriptions qu'il soupçonne frauduleuses car ressemblant à ses propres marques déposées.    
    Dans cet article de 5 pages de "la Gazette du palais" de 1899, découvrez ce que le tribunal a rendu comme jugement, après  les plaidoiries de Maitres Allart et Pouillet, du barreau de Paris.    
         
CAMEMBERT VRAI LISIEUX
 
variante avec 3 diplômes et 22 médailles

variante en livarot avec 3 diplômes et 35 médailles

variante avec 3 diplômes et 45 médailles
 
Marque déposée le 08 février 1896, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.
CAMEMBERT AU LAIT DOUX PHOSPHATÉ
Marque déposée le 18 mai 1896, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque a 0.098 de diamètre. Elle est imprimée en noir sur fond blanc.

AU PETIT TROUVILLE
 

 

 

 


Marque déposée le 21 juillet 1896, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
CAMEMBERT DE LA RENOMMÉE
   
 
variante
avec "L'Étoile"
   
Marque déposée le 09 septembre 1896, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
MONT-DORE SUPÉRIEUR
Marque déposée le 09 novembre 1896, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
LE LEXOVIEN

Marque déposée le 02 décembre 1896, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
L'EXCELLENT CAMEMBERT

variante, certainement l'étiquette définitive

Marque déposée le 19 décembre 1896, à 11h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

CAMEMBERT DE ST-DÉSIR

Marque déposée le 04 janvier 1897, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

CAMEMBERT DU SPHINX

Marque déposée le 04 janvier 1897, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

LE SAINT PIERRE


Marque déposée le 18 janvier 1897, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.
LE CALVADOS
Marque déposée le 17 mars 1897, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.
Moule pentagonal du fromage LE PETIT DEAUVILLE
Marque déposée le 10 mai 1897, à 11h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Le modèle déposé montre la vue d'ensemble et le conditionnement des moules de forme pentagonale à la fabrication du fromage Le Petit Deauville.
Moule heptagonal du fromage LE PRÉDAUGE

Marque déposée le 10 mai 1897, à 11h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Le modèle déposé montre la vue d'ensemble et le conditionnement des moules de forme heptagonale à la fabrication du fromage Le Prédauge.

LE PETIT DEAUVILLE

source : INPI
 

Marque déposée le 02 juin 1897, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, et de couleurs variables.

LE CALVADOS

Une tour remplace les 3 lys
 

Marque déposée le 30 juin 1897, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

CAMEMBERT DE L'AURORE
 

Marque déposée le 23 octobre 1897, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions, couleurs et forme variables.

BEURRE D'ISIGNY

Marque déposée le 16 mars 1898, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.

       
    LA LAITIERE (MILK-MAID)    
       
    Marque déposée en 1897 d'après les médailles et diplômes. Marque déposée non retrouvée.
Fromage destiné à l'exportation vers A.J.R. & Cie à New-York
   
CAMEMBERT BON

variante "GRAND CHOIX"

variante "BON CHOIX" monochrome rouge

Marque déposée le 16 mars 1898, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.

LA VALLÉE D'AUGE

Marque déposée le 16 mars 1898, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.

BEUZEVAL

source : INPI
 

Marque déposée le 16 mars 1898, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.

CAMEMBERT LE "PAPILLON"

Marque déposée le 29 mars 1898, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux. Cette marque est de dimensions et de couleurs variables.

LE HOULGATE

Marque déposée le 14 juin 1898, à 16h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux.

panier d'envoi

Marque déposée le 20 août 1898, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux.

LE DÉLICIEUX CAMEMBERT

Voici semble t'il un renouvellement,

le dépôt initial n'a pas été retrouvé.


variante

Marque déposée le 05 avril 1905, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Eusèbe), négociant à Lisieux.

 

2 - Les marques déposées par Chiffemann Louis Marcellin (Jeune) :

LE FAVORI

variante avec un cheval

Marque déposée le 07 juin 1894, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Louis-Marcellin), négociant à Lisieux. Cette marque a 0.116 de diamètre. Elle est imprimée en Sienne calcinée sur fond blanc.

LE NEC PLUS ULTRA

source : INPI
 

Marque déposée le 09 juillet 1898, à 15h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Chiffemann (Louis), négociant à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

 

3 - Les marques déposées par Lenoble Édouard :

AIR SHIP BRAND

Marque déposée le 17 novembre 1908, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Lenoble (Édouard), à Lisieux. Cette marque est de couleurs et de forme variables.

 

4 - Les marques déposées par Lenoble Alphonse (Aîné) :

   


LE DÉLICIEUX CAMEMBERT

(renouvellement)

variante en demi-camembert

Marque déposée le 27 janvier 1910, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux, par M. Lenoble (Alphonse), à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

LE MIGNON CAMEMBERT

(renouvellement)

Marque déposée le 12 mars 1910, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Lenoble aîné (Alphonse), à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

CAMEMBERT LE GAULOIS

(renouvellement)
 

Marque déposée le 02 février 1911, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Lenoble (Alphonse), à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

L'EXTRA CAMEMBERT

(renouvellement) - imprimerie Depierre

 


imprimerie Levée & Cie à Paris

Marque déposée le 02 février 1911, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Lenoble (Alphonse), à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

LE PHÉNIX CAMEMBERT

(renouvellement)
 


variante imprimerie Depierre

Marque déposée le 02 février 1911, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Lenoble (Alphonse), à Lisieux. Cette marque est de couleurs variables.

Moule pentagonal

(renouvellement)

(renouvellement)

Marque déposée le 18 avril 1912, à 14h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Lenoble (Alphonse), à Lisieux.

5 - Les marques déposées par Marais Paul :

FINEST CAMEMBERT - AIR-SHIP-BRAND

(renouvellement)
 
 
variante de l'imprimeur Morière à Lisieux

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

PONT-L'ÉVÊQUE LE GAULOIS

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LE PHÉNIX CAMEMBERT

(renouvellement)
 
variante en demi-camembert

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

CAMEMBERT VRAI LISIEUX

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

VRAI PONT-L'ÉVÊQUE

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LE DÉLICIEUX CAMEMBERT

(renouvellement)
 

autre variante

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LIVAROT LE GAULOIS

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LE MIGNON CAMEMBERT

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LE PHÉNIX PONT-L'ÉVÊQUE

(renouvellement)
 
imprimerie Courbe-Rouzet à Dôle

imprimerie
Morière à Lisieux

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

L'EXTRA PONT-L'ÉVÊQUE

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

L'EXTRA CAMEMBERT

(renouvellement)

variante

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

LE DÉLICIEUX CAMEMBERT

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

CAMEMBERT DE L'AURORE

(renouvellement)

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

CAMEMBERT LE GAULOIS

(renouvellement)
 
 

Marque déposée le 12 juillet 1912, à 9h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

GENUINE NORMANDY CAMEMBERT

Marque déposée le 23 Décembre 1930, à 10h, au greffe du tribunal de commerce de Lisieux , par M. Marais (Paul), à Lisieux.

 

Plusieurs remarques se présentent après l'analyse détaillée de ces dépôts de marque  :

        - Le nombre de médailles croît au fur et à mesure des années, mais l'étiquette dont le dépôt est renouvelé n'est pas forcément mise à jour.  "Le Gaulois" renouvelé en février 2011, affiche toujours 22 médailles et 3 diplômes, au lieu de 40 médailles et 4 diplômes.

        - L'affichage du nombre de médailles obtenues lors de concours, permet de dater avec plus d'exactitude les buvards et autres documents.

        - Alphonse Lenoble succède à Eugène Chiffemann et reprend non seulement les mêmes marques, mais également le nombre de médailles gagnées.

       

CHRONOLOGIE DES MÉDAILLES

DATESS

 

15 médailles (or, vermeil et argent) et 2 diplômes d'honneur :

juin 1893

 

22 médailles (or, vermeil et argent) et 2 diplômes d'honneur :

nov. 1894 à janv. 1897

 

28 médailles et 3 diplômes : 1897  

35 récompenses 3 diplômes d'honneur :

 

« Vrai Livarot - Petit Lisieux » (pas de dépôt))

35 récompenses (or et argent) diplômes d'honneur :

mars 1898

 

45 médailles (or, vermeil et argent) et 2 diplômes d'honneur :

janv. 1910

« Le Délicieux camembert »

40 médailles et 4 diplômes d'honneur :

avril 1907 -mars 19122

 

22 médailles et 3 diplômes d'honneur :

février 1911

« Le Gaulois » (renouvellement)

45 médailles et 2 diplômes d'honneur :

février 1911

« L'Extra Camembert » (variante de « Le Délicieux camembert »

5 médailles (or et argent) et 4 diplômes d'honneur :

1914

 
  
 

En quelques années, les fromages "CHIFFEMANN à LISIEUX" se retrouvent dans de nombreuses épiceries et crémeries. Dans cette boutique de la région parisienne, les produits Chiffemann sont ici bien mis en valeur.

On reconnaît facilement les "Phénix Pont l'Évêque", les "Phénix camembert", et les fromages hexagonaux "Le Calvados".

Étude réalisée par Eric Delpierre

 

retour